Secteur Rural

Située sur les coteaux surplombant la rive sud de la Loire, la Montagne ne trouve d’identité communale qu’en 1877 : depuis la Révolution, elle faisait partie de Saint-Jean-de-Boiseau.

Avant 1790, la seule paroisse connue était même celle de Saint-Jean-de-Bouguenais…. À partir du XVIIe siècle, ces terres d’agriculture et de vignes bénéficient d’un bel essor économique, lorsque le Pellerin et Couëron deviennent des avants-ports de la riche cité nantaise, et que les fonderies royales de canons de l’île d’Indret animent ce qui demeurera un site industriel important. La Montagne, d’ailleurs, doit son nom à la belle demeure édifiée au XVIIIe sur les hauteurs du coteau par Aristide Demangeat, fils d’un dirigeant des premières fonderies…

Le Chat qui Guette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *