Les Trois Moulins

 

Avant d’être le quartier de la Houssais que nous connaissons, celui-ci était connu sous le nom des « Trois-Moulins ».

L’origine de ce nom est due à la présence de nombreux moulins-à-vent jusqu’au XIXe siècle qui autrefois moulaient le blé pour tout le sud de Nantes et des alentours… On dénombra ainsi jusqu’à 26 moulins sur la commune de Rezé comme en atteste le cadastre de 1826. A la révolution, le quartier comptait encore 6 moulins dont un ayant appartenu pendant la révolution au meunier sans-culotte Visonneau. Celui-ci fut exécuté par les vendéens en 1794. Le dernier meunier connu de ce moulin date de 1840. A la fin des années 30, il est le dernier des trois moulins de ce quartier à subsister bien qu’ayant perdu ses ailes et son toit conique. Il est aujourd’hui toujours visible près de l’ancien tracé de la ligne de chemin de fer de Legé près du numéro 8 de la rue des Déportés.

Sur la gauche de la photographie, on peut apercevoir la devanture du café Corbineau qui en plus de son activité proposait la location de chevaux et d’attelages ainsi que la mise a disposition d’une salle pour les noces.

Appelée également « Rue Nationale » sur d’autres cartes postales, la Route de Bordeaux, ici nommée, était avant tout le chemin pour se rendre aux Sorinières. Aujourd’hui, il s’agit de la Rue Aristide Briand.

 

Chapitre précédent: Saint-Paul

Chapitre suivant: Ragon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *