Archives pour la catégorie Blog

[Web] – Nantes Avant – L’Appli qui vous fait voyager dans le temps

Article paru sur le blog bitchlemagazine.com le 21 octobre 2011


Après la sortie de Paris Avant sur iPhone et la sortie en août de Metz Avant, les Nantais et les touristes peuvent désormais eux aussi se prêter au jeu des 7 erreurs ! A l’origine de cette initiative on retrouve l’entreprise MaVilleAvant.

« Nous sommes deux à être originaires de Nantes dans l’équipe, nous rêvions de proposer une application similaire pour cette ville mais c’est très dur de trouver du contenu complet et de qualité comme c’était le cas pour Paris. »

Grâce au gros travail d’archives, en partenariat avec Retroville.fr, vous pourrez voir l’ampleur des travaux réalisés et l’évolution de la ville en superposant près de 150 images avec la réalité d’aujourd’hui. Si l’intégration de la réalité augmentée, qui adapterait automatiquement les photos et perspective selon la façon dont on bouge l’iphone, aurait-été un plus (peut-être en V2 ?),  le concept n’en reste pas moins intéressant.

Nantes Avant Carte 200x300Nantes Avant Lieu 200x300photo 1 200x300photo 2 200x300

Pour commencer l’application vous propose de vous géo-localiser afin de vous envoyer une notification à l’approche d’un lieu répertorié. Si vous êtes un peu sec sur le débit 3G, vous pouvez également voir, sous forme de liste, sur une carte les points les plus proches ou encore faire une recherche. Là où cela devient un peu plus intéressant c’est sur la page d’un lieu Avant/Après. Il vous est possible de superposer la photo ancienne au réel. Ames sensibles s’abstenir, le saccage de notre belle ville par des routes goudronnées peut choquer ! Vous pourrez aussi en savoir plus sur l’endroit grâce à une description mélangeant commentaires historiques et anecdotes. L’application est d’ores et déjà disponible sur l’appstore au prix de lancement à 0,79€. Et que les possesseurs de smartphone sous Android se rassurent, une version est en cours de développement et devrait sortir dans quelques mois…

William Jezequel

[20 Minutes] – Nantes au passé recomposé

Article paru dans le 20 minutes du 13 octobre 2011


Une application iPhone permet de découvrir la ville d’autrefois

Cédric Robergeaud anime déjà depuis trois ans le blog Retrovilles.fr

Cédric Robergeaud anime déjà depuis trois ans le blog Retrovilles.fr — L. FAILLER / 20 MINUTES

Depuis une semaine, les accros à l’iPhone peuvent découvrir le Nantes d’il y a un siècle, où l’Erdre coulait à la place du cours des Cinquante-Otages et où le train roulait devant le château des Ducs de Bretagne. L’application « Nantes Avant » (1,59 €) les alerte en effet dès qu’ils approchent d’un des 150 paysages immortalisés sur une carte postale ancienne. La boussole et le GPS intégré du smartphone leur permettent alors de se positionner au mieux, pour que l’effet soit le plus saisissant possible.

Bientôt une version Android

La cité des Ducs est ainsi la troisième ville de France à disposer de ce type d’appli, après Paris et Metz. « Nous sommes deux à être originaires de Nantes dans l’équipe », explique Sylvain Gauchet, l’un des trois créateurs de la société parisienne MaVilleAvant. « Nous rêvions de proposer une application similaire pour cette ville, mais c’était très dur de trouver du contenu complet et de qualité comme c’était le cas pour Paris. » La société – qui s’apprête à sortir une version sous Android – a finalement trouvé son bonheur avec Cédric Robergeaud : ce Nantais de 33 ans tient depuis trois ans Retrovilles.fr, un blog où il superpose des cartes postales anciennes avec des photos contemporaines de Nantes, Rezé, Orvault et Bouguenais. Ce dernier s’était passionné de photo un an auparavant seulement, après avoir dévoré « Retour à Nantes » (éd. Les beaux Jours), un livre de Daniel Quesney qui reprend le même principe de photos « avant/après ».

Depuis, Cédric s’est inscrit dans une association de cartophiles nantais, où il déniche régulièrement des cartes postales anciennes méconnues. Il a aussi créé sa micro-entreprise, Pano360.fr, qui propose aux gîtes ou aux hôtels des photos panoramiques pour des visites virtuelles sur leurs sites internet. Il envisage aussi de sortir d’ici à l’été 2012 un livre de photos sur Rezé.

Guillaume Frouin

Autres villes

Pour le moment, l’application « Nantes Avant » ne concerne que la cité des Ducs intra-muros. Mais Orvault, Rezé et Bouguenais – qui sont déjà repertoriées sur le blog Retrovilles.fr – « devraient suivre », promet Cédric Robergeaud.

Journées Nantaise de la Carte Postale le 20 et 21 Novembre 2010

Les CARTOPHILES du PAYS NANTAIS animeront les JOURNÉES NANTAISES de la CARTE POSTALE les 20 et 21 Novembre au Parc des Expositions, à la Beaujoire. Le thème principal de cette manifestation sera cette année : « Nantes, Venise de l’Ouest », un sujet qui me tient particulièrement à coeur, car la période d’avant les comblements me fascine…

Cartophiles-Nantais-La-Venise-de-lOuest

Informations:

Horaires : 10h00-19h00
Entrée : 2,50€ ( Gratuit jusqu’à 10 ans )

Interview EuradioNantes


euradionantes

EuradioNantes est une radio-école européenne basée à Nantes (France) diffusée en local sur les ondes hertziennes et en streaming sur Internet. Au programme : des émissions d’information réalisées par une rédaction composée d’étudiants en journalisme de toute l’Europe; des programmes en différentes langues proposés par de grands médias européens (Deutsche Welle, Radio Exterior de Espana, Rai Uno et Arte Radio); ainsi que des émissions balayant de nombreuses thématiques (musique, géopolitique, littérature, culture, sport, écologie…)

 

[20 Minutes] – Un coup d’oeil dans le rétro visuel

Article paru dans le 20 minutes du14 janvier 2010


alt

Il y a encore un an, Cédric Robergeaud n’était pas spécialement passionné de photo. Pas davantage de cartes postales anciennes, d’ailleurs. Aujourd’hui, il n’en est pas moins le créateur remarqué du blog Retrovilles, qui présente sur le Net des cartes postales du Nantes d’antan face à leurs répliques contemporaines en photo. Le cadrage est strictement identique, et le résultat saisissant : on aperçoit la Loire couler devant le château des Ducs de Bretagne ou encore les rails des trains à vapeur qui passaient près de l’actuelle Fnac.

Pour ce vendeur en informatique âgé de 31 ans, qui habite dans le quartier du Pont-du-Cens, tout est parti, en 2008, d’un livre, qu’il dévore littéralement. Retour à Nantes (éditions Les Beaux Jours), de Daniel Quesnay, appliquait le même principe du « avant-après », mais sur deux pages opposées. Après avoir acheté des lots de cartes postales anciennes sur eBay, Cédric Roberjeaud décide de prolonger l’expérience sur un blog, un média gratuit et accessible aux plus jeunes. « Alors que les cours d’histoire à l’école sont souvent rébarbatifs, cela leur permet de découvrir le passé de leur ville de façon plus ludique », souligne cet ancien étudiant en nettoyage industriel.

Au passage, Cédric lui-même a fait des découvertes. « Quand j’étais petit, je ne comprenais pas pourquoi on parlait de « l’île » Gloriette ou de « l’île » Feydeau, alors qu’elles n’étaient pas entourées d’eau », se souvient-il. « On s’aperçoit, au final, que celle qu’on appelait la Venise de l’Ouest a perdu un peu de son identité et de son charme d’antan. »

Guillaume Frouin

[Ouest-France] – Nantes hier et aujourd'hui

Article paru dans le Ouest-France du dimanche 03 janvier 2010


Collectionneur de cartes postales anciennes, Cédric Robergeaud a fait de sa passion un blog, où il met en scène Nantes et ses environs sur le mode « avant-après ». Il suffit de passer le curseur sur une de ses photos d’aujourd’hui pour faire apparaître l’image d’antan. La superposition est parfaite, le résultat fascinant.

Nantes hier et aujourd'hui

Il faut dire que le jeune Nantais ne ménage pas sa peine pour mener à bien ce patient travail photographique dit de « reconduction » : « Le plus drôle, c’est que je passe surtout pour un hurluberlu à rester 15 minutes au même endroit à chercher l’angle de vue parfait. »

Corinne Bourbeillon


Nantes hier et aujourd’hui. www.retroville.fr

Orvault, instantanés d’hier… Et d’aujourd’hui

Article paru dans Orvault Magazine • N° 41 • Juillet / Août / Septembre 2009


Cédric Robergeaud, jeune photographe amateur orvaltais, est actuellement en train de créer une vraie base de données sur le patrimoine de la commune. Le site www.retroville.fr, qu’il a récemment mis en ligne, permet en effet une plongée passionnante dans l’histoire architecturale de la ville grâce à une série de clichés réalisés sur le mode « avant-après ». 

Cédric Robergeaud, photographe amateur

Cédric Robergeaud a un profil de photographe plutôt atypique. À 30 ans, intéressé en premier lieu par l’informatique, dont il a fait son métier, il a vécu comme une surprise sa passion subite pour la photo. « Le déclic m’est venu du livre Retour à Nantes*. Sur chaque double page, on peut voir des lieux photographiés il y a environ 100 ans, puis ce qu’ils sont devenus aujourd’hui, pris avec le même cadrage. J’ai adoré le principe. Et en même temps ce livre m’a un peu frustré, car il y a tellement d’autres endroits qui auraient mérité cette démarche… ». À commencer par certains sites de la commune d’Orvault.

Habitant du Bois-Saint-Louis depuis deux ans seulement, il vient de mettre sur Internet une partie de ses clichés, qui offrent une vraie vitrine à la localité. Son travail est d’ailleurs, selon ses propres propos, plus une activité de recherche historique qu’une démarche artistique pure.

Transmettre les données du patrimoine

Le site Internet propose en effet, comme dans le livre, toute une série de clichés « avant-après », mais qui se visualisent de manière interactive. « retrovilles.fr est un blog où un passage de la souris sur chaque photo permet de voir se superposer sa version d’il y a 100 ans. J’y ai aussi mis des textes descriptifs, car j’essaie vraiment de raconter une histoire à travers chaque cliché ». Le résultat donne un aperçu des traces laissées sur la ville par la guerre, mais aussi tout simplement par l’évolution des modes de vie et des styles architecturaux. Un nombre important de lieux historiques d’Orvault y sont déjà visibles : le Château de la Gobinière, la Minoterie, l’église Saint-Léger….

L’étape suivante pour Cédric Robergeaud devrait être de traiter le quartier du Pont du Cens, où il habite. Ensuite, de continuer à explorer les autres quartiers d’Orvault, puis d’étendre son travail aux autres communes du département et enfin, d’entamer des démarches pour devenir Auteur Photographe. Mais ses projets voient plus loin : « Mon espoir, un peu fou, est que quelqu’un fasse la même chose dans 100 ans » et qu’il transmette, lui aussi, les données du patrimoine aux générations suivantes.

* Retour à Nantes
de Daniel Quesney, éditions les beaux jours.