Chère Marguerite Chère Femme…

Parfois, lors de mes achats , il m’arrive souvent de tomber sur des cartes postales que je possède déjà mais dont l’intérêt réside parfois sur le verso… C’est la cas ici avec la correspondance d’un chasseur à pied du 11e Corps d’Armée*, M. Numa Louis HERREWYN, à sa femme Marguerite BECUWE. Ce soldat fut rattaché à l’Hôpital Temporaire n°25 de Nantes. Situé au numéro 24 de la rue Saint Donatien au sein l’Ecole Nationale Professionnelle Livet (autrefois un ancien séminaire), cet établissement fut réquisitionné pendant la guerre , avait une capacité 655 lits et fonctionna du 14 août 1914 au 14 janvier 1919.

Il est plutôt rare que je tombe sur un lot de cartes écrite par la même personne… Ce qui m’a plu surtout c’est la 1ère phrase qu’il adresse systématiquement à son épouse, « Chère Marguerite Chère Femme » et le style de l’écriture, tout en « patte de mouche »… C’est pourquoi je me suis décidé à les scanner pour vous en proposer ici la lecture.

* Un chasseur est un fantassin, de l’infanterie légère, c’est-à-dire un soldat combattant à pied, de l’armée française. Le bataillon de chasseur est plus mobile ou plus spécialisé que le régiment classique d’infanterie. Le 11e est groupement de l’armée de terre française créé en 1870 pour encadrer des unités de l’Ouest de la France, avec pour quartier Nantes et pour ressort territorial les départements du Finistère, du Morbihan, de la Loire Inférieure et de la Vendée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *