[Presse Océan] – Rezé, d’hier à aujourd’hui

Article paru dans le Presse Ocean du 19 décembre 2012


Photographe passionné de cartes postales, Cédric Robergeaud décline sa passion dans le livre « Rezé d’hier à aujourd’hui ».

Comment est né ce livre ? « La maison d’édition Alan Sutton dirige une collection « Regards croisés » qui propose des images d’hier mises en parallèle avec celles d’aujourd’hui. Ils ont remarqué mon site internet Retrovilles (lire ci-dessous) et m’ont demandé de travailler sur Rezé. »

Quels liens avez-vous avec Rezé ? « C’est un peu ma ville de cœur : j’y ai fait une grande partie de ma scolarité au collège Saint-Paul et au lycée Jean-Perrin, ma grand-mère est née à la Haute-île. Et j’adore Trentemoult, je trouve que c’est un quartier magique. »

Cédric Robergeaud est passionné de photographie et de cartes postales anciennes. Photo PO-JCJ

Comment avez-vous procédé ? « Les archives municipales ont mis à ma disposition toutes les cartes postales qu’elles possédaient. J’ai travaillé aussi avec l’histo- rien amateur Michel Kerva- rec. Il m’a notamment aidé à retrouver l’emplacement exact du Château de Rezé, qui a totalement disparu. Je présente aussi une image très rare du Castel de la Tour, qui a laissé place…au Corbusier ! »

Vous proposez une promenade dans tous les quartiers de Rezé… « Oui, c’est comme ça que j’ai conçu le livre, comme un tour de Rezé au fil du siècle. Les cartes postales datent de 1890 à la Première guerre mondiale. Grâce à mon expérience, j’ai acquis un coup d’œil qui me permet de retrouver l’angle de vue du photographe. Mais souvent, ce qui n’était hier qu’un petit chemin de terre est aujourd’hui une grande artère où la circulation est continue. Il est dangereux de se planter au milieu pour faire des photos ! »

Avez-vous eu des surprises au fil de vos recherches ? « Certains côtés de rue ont totalement disparu en 100 ans, d’autres n’ont pas bougé, c’est très surprenant. J’ai vainement cherché le « tournant » de la rue Sadi-Carnot. Ce virage n’existe plus, la rue a été percée au moment de la Seconde guerre mondiale. Le visage de la rue a complètement changé. J’ai aussi eu beaucoup de mal pour retrouver un point de vue sur la clinique Saint- Paul, il n’y en plus aucune trace aujourd’hui. »

Jacques Floch, ancien maire de Rezé a accepté d’écrire la préface de votre livre, ce n’est pas un hasard… « C’est un peu grâce à lui que le fonds documentaire des archives municipales est aussi riche : il a racheté un jour 500 cartes postales représentant Rezé à un bouquiniste. »

Julie Charrier-Jégo

Bio express

Cédric Robergeaud, 34 ans, vit à Orvault. Son livre paru aux éditions Alan Sutton (96 pages, 22 €) est disponible à l’espace culturel Atout Sud et Océane mais aussi chez Coiffard et Durance.

Un site, une appli, un livre…

logo_appstore_ntesCédric Robergeaud n’est pas un nouveau venu dans le monde de l’image. Il a créé en 2008 son site internet retrovilles.fr qui présente des reconductions, le vrai nom des avant-après, autour des monuments nantais mais aussi à Rezé, Bouguenais, Orvault et Sautron : « Je tente à chaque fois de retrouver le même angle de vue et les mêmes perspectives. Ce qui n’est pas toujours facile, car les photographes utilisaient souvent des escabeaux et des chambres avec des angles de vue très grands ». En octobre 2011, il lance l’application iPhone et Androïd « Nantes avant », créé par Géoquestour. Celle-ci permet, grâce à la géolocalisation, de retrouver le visage de 250 lieux nantais et des alentours il y a 100 ans. Le livre « Rezé d’hier à aujourd’hui » sorti début décembre représente donc une étape de plus dans le parcours de ce photographe passionné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *